Livraison toujours gratuite dès 0€                  Livraison 24h               Satisfait ou remboursé         

Mon compte
Je m'identifie :
Je crée mon compte :
Mon panier

0

Votre panier est vide
Retour

Peter Pan fait sa première apparition en 1902 dans un livre pour enfant, "The little white Bird" (le Petit oiseau blanc). Ce personnage d'éternel enfant est inventé par J.M. Barrie et selon certains, cette création est directement inspirée par la perte de son frère encore jeune qui n'aura donc jamais connu l'âge adulte. Le nom de Peter Pan serait le prénom du fils d'une amie proche accolé au nom du Dieu grec de la totalité, Pan. Parmi tous les personnages qui accompagnent Peter Pan dans ses aventures, il y a Wendy qui joue implicitement un rôle de mère. Le prénom aura d'ailleurs un succès important dans la moitié du XXème siècle. Le point de départ de l'histoire sans fin de Peter Pan est l'absence de ses parents adoptifs, M et Mme Darling. Il s'enfuit alors au Pays imaginaire ou Neverland en anglais -soit le nom de la dernière résidence de...Michael Jackson, l'artiste pop le plus connu dans le monde à la fin du XXè siècle dont personne n'ignora le besoin de rester dans un univers enfantin.

C'est au Pays imaginaire qu'il fait la connaissance de la Fée Clochette, des enfants perdus, du Capitaine Crochet ou encore de Lily la tigresse, que le Capitaine Crochet décide de kidnapper pour mieux piéger Peter Pan. Mais Peter Pan est-il le jeune garçon innocent et gentil dont les adultes gardent le souvenir? Le Capitaine Crochet est-il le seul "méchant" de l'univers de Peter Pan? En réalité, le conte est comme tout autre conte pour enfant, beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Peter Pan est égocentré et presque cruel -lorsqu'il décide d'executer les enfants perdus parce que ceux-ci ont grandi-. Il fait la promesse à Wendy de venir la voir tous les ans et de la ramener dans le Pays imaginaire mais il n'en fait rien. Il ne remarque même pas que Wendy éprouve ses premiers sentiments amoureux de jeune fille pour lui. Il reste un éternel enfant, égocentrique, et happé par un tourbillon d'aventures sitôt oubliées qu'elles sont vécues. Il refuse les responsabilités et la maturité. Il a même donné son nom au fameux "syndrome de Peter Pan".